AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'influence du baroque et Antonio Vivaldi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 14:53



Voici une aria de Vivaldi. Je vous propose de l'écouter afin de découvrir ce qu'étaient les grandes années Rock & Roll de l'opéra baroque. Montez le son !
La mezzo-soprano Romina Basso vocalise avec une déconcertante aisance et joue avec émotion son personnage d'amante blessée.

Cette aria est intéressante car cette époque et son langage musical inspirent beaucoup Malmsteen.

J'ai choisi celle ci parce que la comparer à un titre comme Blinded du dernier album "Relentless" est amusant. D'autant plus que c'est un titre qui plait beaucoup à certains. La photo qui accompagne la vidéo illustre bien son contenu.

Le riff de guitare qui est le moteur de Blinded a une énergie similaire et le break à la fin est comparable aux dernières mesures de la ritournelle rythmique de l'aria : une petite "coda" plus forte, qui interrompt le flot précèdent avec un effet dramatique et percutant.
La mélodie vocale de Blinded a un style proche de l'opéra (sans les vocalises). Cette sensation serait renforcée si c'était Mark Boals qui chantait Blinded.
La fin de l'interlude est un motif de notes ascendantes qui alternent avec une note statique répétée. C'est ce que l'on trouve aussi dans l'aria dans une version plus courte jouée deux fois de suite.
L'interlude d'une façon générale s'inspire du style de Vivaldi dans le troisième mouvement de l'été...

Ecoutez plus particulièrement la façon dont la mélodie vocale est ornée durant la dernière section de l'aria. Les notes de liaison entre celles du thème principal, le jeu avec les arpèges, les gammes, le rythme sont tout à fait comparables à la construction des solos et au jeu d' Yngwie Malmsteen qui conserve l'esprit de la musique baroque.

Une dernière chose, les paroles de l'aria.

Italien:
Se lento ancora il fulmine
l'oltraggio mio non vendica
cadra quell'empio, vittima
del giusto mio furor.

Ma sposa ancor ti sono
ritorna e ti perdono;
occhi versate in lacrime
tutto l'affanno d'un tradito amor.

Anglais:
If the lightning is still slow
to avenge the outrage I have suffered,
Soon that wicked man will fall victim
to my just anger (fury).

But I am still your wife
Come back, and I will forgive you.
My eyes, pour forth in your tears
all the affliction of love betrayed.

Le premier strophe est bien dans l'esprit des chansons d'Yngwie !!!
viking

L'opéra baroque consiste en une alternance de récitatifs qui font avancer l'action et d'airs dont les paroles et la musique expriment de façon imagée et poétique les émotions.


Dernière édition par coolviolin le Dim 30 Oct 2011 - 4:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 14:59



Voici un concerto pour basson incroyable de modernité. Il est extrait d'un disque qui vient de recevoir LE diapason d'or de l'année 2010 du magazine Diapason. On ne peut effectivement pas trouver mieux à l'heure actuelle en matière d'interprétation de la musique de Vivaldi sur instruments anciens. Le soliste Sergio Azzolini est incroyable.

Là encore, difficile pour une oreille attentive de ne pas entendre de nombreuses similitudes avec la musique d'Yngwie... Vous entendez ces gammes rapides en mineur qui chutent au coeur des ritournelles et ces montées frénétiques qui se posent sur une note tendue ? Wink

Bonne écoute !


Dernière édition par coolviolin le Dim 30 Oct 2011 - 4:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:01

On trouve cet extrait sur le disque Facing The Animal joué dans son intégralité.






Dernière édition par coolviolin le Ven 9 Sep 2011 - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:08

Voici la célèbre sicilienne du Chardonneret (à partir de 3m30) que Malmsteen joue sous l'appellation "Cantabile" :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:11

Dans ces autres extraits du concerto pour flautino en do majeur RV443 qu'Yngwie apprécie, on trouve de nombreuses figures baroques souvent utilisées par lui.



Par exemple, la façon d'alterner de courtes séquences de 4 doubles croches lors du solo à 1m30 dans cet autre mouvement est typique des interludes de ses premières compositions comme I'll see the light ou Magic Mirror.



Dernière édition par coolviolin le Sam 29 Oct 2011 - 12:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:16

Pour compléter cette exploration de la musique pour flute de Vivaldi, voici un autre extrait joué par le même orchestre que le précèdent.

Il Giardino Armonico interprète ici une partie du concerto intitulé "La Nuit".

Le second mouvement est rempli de "fantasmi" (fantômes) avec des gammes qui sifflent et se glissent dans la musique pour tourmenter les songes de celui qui s'est endormi dans la douceur feutrée du mouvement précèdent...

Notez comme les cordes ont le caractère d'une rythmique de thrash metal par moment. On profite ici de toute la rugosité sonore des cordes en boyau des instruments d'époque.





Dernière édition par coolviolin le Ven 23 Sep 2011 - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:23

Voici un extrait d'un concerto fortement influencé par la musique bohémienne.



Vivaldi a pris soin de noter sur sa partition toutes les ornementations qu'il aurait pu improviser lors d'un concert. Le mouvement lent offre donc un aperçu saisissant du "flow" de Vivaldi. C'est aussi cet aspect particulier de sa musique qui fait le style de Malmsteen. Bach fut fortement marqué par ce concerto au point d'en réaliser une transcription pour orgue en tout point identique. Cette façon de jouer tout en rubato au coeur d'un concerto devait être vraiment novatrice pour lui.

Le dernier mouvement de ce concerto comporte une cadence où le violoniste joue seul, à la façon d'un guitar hero sur scène aujourd'hui. C'est un des premiers exemples de solo de concert connu dans l'histoire de la musique occidentale.


Dernière édition par coolviolin le Sam 29 Oct 2011 - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:32

Vivaldi était capable de peindre au travers de ses concertos de puissantes fresques impressionnistes. Lorsque l'hypnotique mouvement lent central sera terminé, attendez vous à être surpris par le "groove" de ce concerto.



Yngwie est encore très éloigné d'un tel résultat. Cependant, l'écoute de ses derniers albums permet de penser qu'il va s'orienter peu à peu vers un jeu soliste fait de nuances proche de ce que l'on peut entendre dans ce concerto. Ce serait un cheminement logique pour lui et ce que j'espère. Je pense à des titres comme Lament ou Cross to Bear en particulier.
Comparez également la façon dont il joue l'introduction de Trilogy, très mécanique d'une certaine façon en comparaison de celle de Relentless pour vous en convaincre. Mais l'ensemble de ses solos récents comporte de nombreux traits d'inspiration comparable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:37

Afin de déterrer encore au travers de notre voyage dans le temps les racines de la musique d'Yngwie, voici un autre concerto en mineur de Vivaldi.

Il s'agit là de ressentir ce qui par le passé pouvait provoquer la même émotion que les fameux interludes d'Yngwie en utilisant des moyens similaires.
Soyez particulièrement attentif à l'introduction rapide de la section d'arpèges à partir de 0:46 seconde. Séquence qui sera par la suite répétée à l'octave supérieure dans un style presque psychédélique.



Même si les progressions harmoniques sont très différentes, le jeu de fascination exercé par le soliste sur l'auditeur lors de ses joutes virtuoses fait penser à des titres comme Demon Driver, Motherless Child ou Death Dealer. Cette façon particulière de créer une rupture à l'aide d'un break dramatique avant le feu d'artifice soliste qui suit est finalement très baroque.

Paganini n'utilise pas les mêmes moyens. Il est technique et exhibitionniste dans son jeu tout autant que très audacieux musicalement parlant, mais l'effet est différent.

Vivaldi puis Paganini ont énormément développé la technique et les capacités lyriques de leur instrument. Tous les deux étaient connus à travers toute l'Europe comme faisant partie des plus grands virtuoses de leur époque. Même chose d'une certaine façon pour Malmsteen qui reprend aussi à son compte la façon de jouer tout en coulées fluides ou en gammes mitraillées de Paganini.
L'écriture pour orchestre symphonique plus moderne de Paganini correspond davantage à l'effectif du concerto de Malmsteen. Il faut reconnaître que le n°4 de Paganini dont il joue le thème en concert est parmi ses pièces les plus captivantes.


Dernière édition par coolviolin le Sam 29 Oct 2011 - 13:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:42

A l'époque de Vivaldi, les pédales de delay n'existaient pas. Il fallait bien trouver une solution. Wink
L'introduction de la fugue de ce concerto joue avec un effet d'écho comparable à ce que fera Malmsteen 3 siècles plus tard avec une pédale :



Tonton Mick : "Stupéfiant, j'avais jamais entendu un truc de la sorte en classique, c'est une sorte de contrepoint en fait mais l'effet est différent de l'art de la fugue". Il a bien raison Smile



Ingénieux, musical et inspiré.


Dernière édition par coolviolin le Ven 9 Sep 2011 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:49

Tonton Mick : "Probablement mon concerto pour violon préféré de Vivaldi, il y a des passages qui rappellent beaucoup Mozart, les 3-4 premières minutes sont sublimes" :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 15:56

maitreraskho : "Les concertos de violon de Vivaldi sont magnifiques, c'est en découvrant Vivaldi que j'ai découvert le métal néoclassique et bien sur Malmsteen. Il s'inspire de génie notre génie moderne quoi de plus normal. Very Happy
Les vidéos de concerto de flûtes sont très intéressantes, généralement on a tendance à entendre surtout le piano, violon, violoncelle dans les productions récentes d'albums de classique".

syl : "Merci pour cette analyse, Coolviolin, c'est vraiment excellent ! Je pense que ça explique pourquoi j'adore toujours les CDs d'Yngwie et que j'y trouve une évolution constante que je ne savais pas expliquer !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 16:04

Après une succession de passages tout en retenu, cet "Allegro non molto" se transforme en plénitude onirique (2m40). La mélodie sensuelle et troublante du soliste flotte alors au dessus d'un tapis d'arpèges magique. Toute la première partie mélancolique de ce mouvement prépare cet état de grâce qui suspend le temps.
Absolument saisissant. Typiquement vivaldien.



Le dernier mouvement qui suit entretient l'atmosphère mélancolique et partage une écriture thématique similaire, peut-être plus malicieuse cette fois ci. On y retrouve cette recherche d'une tension dans la musique à l'aide de contretemps et de ruptures de rythme. Elle précède l'hypnotique peinture harmonique centrale du soliste (2m50).
Vivaldi fait rebattre le coeur de son concerto à la 4ème minute, comme si la musique reprenait alors son souffle en nous laissant un peu hagard à la fin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 16:07

Avec le mouvement "Vivace" de la suite de Malmsteen on retrouve ces moments de grâce accompagnés de l'orchestre qui joue en arpèges à la façon de Vivaldi (1m20).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 16:15

Un autre concerto extrait de l'opus 3 "L'estro armonico". L'esprit du premier mouvement m'a toujours fait penser un petit peu à Black Star.



Dernière édition par coolviolin le Jeu 1 Mar 2012 - 5:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 16:20

Lorsqu'on lit les "Special Thanks" de Malmsteen on trouve cité C.P.E Bach.
De son père J. S. Bach, Malmsteen semble surtout retenir la toccata et les autres tubes. Même si certains contrepoints d'Yngwie ne manquent pas de charme, sa musique est avant tout celle d'un soliste dont l'orchestre sert essentiellement de base harmonique. Il est plus proche de Vivaldi qui est vraiment l'un des initiateurs d'une forme de romantisme à l'époque Baroque.

La musique de C.P.E. Bach est imprévisible. Son père préfère la rigueur du contrepoint et les formes classiques alors que C.P.E Bach fait preuve d'un esprit plus "rock" dans sa musique.
Ce sont peut-être ces caractéristiques qui ont séduit Yngwie.



Le solo de violoncelle de la troisième minute, furieux au début, à l'apparence linéaire par la suite, a une façon soudaine d'entrer en scène. Il amplifie le climat tourmenté de la composition. On pourrait faire un rapprochement avec ceux d'Enemy Within ou Critical Mass par exemple. L'alternance des idées rappelle aussi la construction de celui de Caged Animal. Je ne parle pas du contenu mélodique, mais de l'esprit de la composition.


Dernière édition par coolviolin le Sam 29 Oct 2011 - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 17:03

Difficile de faire un sujet sur Vivaldi sans aborder les Quatres Saisons et la musique à programme ou descriptive.

Vivaldi utilise ici le langage musical afin d'imiter ou évoquer des éléments extra-musicaux comme le chant d'oiseaux, des phénomènes atmosphériques, des bruits divers, une chasse à courre, le froid, une chute, l'angoisse ou la joie, etc... Il traduit ou transpose en musique le monde qui l'entoure, les passions humaines et les sentiments.

Prenons le premier mouvement de l'automne.
Voici le tableau : Des paysans heureux dans une taverne après une bonne récolte, ambiance de fête, danses et chants populaires, exclamations, rires et conversations animées illustrés par le contenu du premier solo et le thème rustique et joyeux de l'orchestre...



Tout à coup l'ivrogne du moment prend la parole (1m02), il titube de droite à gauche (1m21), a des relents nauséeux (1m30) mais reste bien décidé à aller au bout de son idée comme il peut (1m47).
Après quelques exclamations des copains pour le réveiller (2m11) et quelques hoquets de l'orchestre en réponse (2m18), deux paysans bourrus et alcoolisés se disputent (tension musicale à 2m21) mais l'excitation est festive.
La jolie serveuse passe par là (2m27 passage tendre du solo), paysans agités et danse frénétique (2m37) puis l'ivrogne en rajoute une couche (2m39), le doigt levé (2m43) Smile avant de glisser progressivement sous la table et finir par tomber dans l'oubli.
Les paysans dansent, s'amusent et l'ambiance de la taverne est électrique (3m08)... Le temps passe...
Tout ce petit monde comate gentiment (3m18) et on entend même la respiration tranquille de ceux qui sont endormis (violon soliste au début).
Les premiers songes s'infiltrent alors dans le tableau et Vivaldi peint les couleurs de l'automne... jusqu'à ce que la charmante serveuse passe de nouveau entre les rangées pour remplir les verres et inspirer nos amis à la coupe pleine !

Hips ! drunken J'adore :

lien direct : http://www.youtube.com/watch?v=Xl_jShBmnzs&feature=player_embedded


Dernière édition par coolviolin le Ven 23 Sep 2011 - 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 17:04

Dès l'origine lors de leur publications, les partitions des Quatre Saisons (l'équivalent du CD aujourd'hui) furent accompagnées de sonnets probablement écrits par Vivaldi. Voici celui du premier mouvement de l'automne.

Allegro
Celebra il Vilanel con balli e Canti
Del felice raccolto il bel piacere
E del liquor de Bacco accesi tanti
Finiscono col Sonno il lor godere.

Allegro
Par des chants et par des danses,
Le paysan célèbre l'heureuse récolte
Et la liqueur de Bacchus
Conclut la joie par le sommeil.

Les partitions de ces concertos contiennent quelques indications d'interprétation comme l'ubriaco (l'ivrogne), lampi (éclairs), fonti (fontaines), schioppi (fusils)...

Il existe environ 1000 versions différentes depuis le premier enregistrement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 17:10

Autre concerto très inspiré, Il Sospetto (le soupçon).
Il cherche à évoquer le doute et la présomption de culpabilité qui entrainent une certaine forme d'appréhension, traduite ici en musique.
Le sujet du concerto est très probablement le soupçon amoureux à l'égard de l'être aimé. Nous n'avons pas plus d'information sur ce concerto en dehors de son titre mais il fait quelques emprunts thématiques à une aria d'opéra "Amato ben, tu sei la mia speranza" qui illustre les espoirs de l'amoureux angoissé par l'idée d'un amour non partagé.

Vivaldi trouve des solutions incroyablement dramatiques et efficaces pour mener à bien cette entreprise colossale pour un compositeur. L'écriture de certains passages des solos est un des nombreux artifices utilisés. Ce sont des questions angoissées que se pose le protagoniste qui ne trouve alors comme réponse, que de douloureuses nouvelles questions en retour en écho... L'orchestre ponctue régulièrement la musique par des petites touches en contretemps qui amplifient un climat de doute musical permanent.

Voici le premier mouvement (sélectionnez la version HD 720P) :


Après la douce mélodie aux élans amoureux retenus du second mouvement, le dernier mouvement, plus décidé, peut laisser penser que les suspicions sont fondées ou qu'une faute a été commise. Mais le doute subsiste et perturbe le discours du soliste et la fermeté de ses intentions ou de son désir de vengeance...





Dernière édition par coolviolin le Sam 29 Oct 2011 - 12:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 17:12

Vivaldi Concerto for Violin in D major, RV234 'L'inquietudine' (L'inquiétude)

L'utilisation d'idées rythmiques et musicales qui s'entrechoquent contribuent à la montée progressive d'une impression de trouble causée par l'affolement de l'orchestre. La musique tremble d'inquiétude et le violon soliste semble pris d'une crise de panique.
Le mouvement central est une période de fausse accalmie. Des vagues agitées continuent de travailler en arrière plan la musique.
La variété des interventions solistes, assez phénoménale lors du dernier mouvement et les interventions de plus en plus marquées de l'orchestre lors des trémolos, accentuent la sensation d'une menace permanente jusqu'à la concrétisation d'une forme d'anxiété musicale réelle.

L'inquiétude pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 17:18

Il Riposo (per il S. Natale) - Concerto pour violon avec sourdine, cordes & b.c.

Le repos


Calme. A l'opposé du précédent !
Les chromatismes évoquent ici le basculement progressif dans le sommeil.
La sonorité est soyeuse et la respiration de la musique régulière...

Le second mouvement est au coeur du sommeil et du rêve. L'atmosphère est étrange.

Interventions du violon soliste plus marquées dans le dernier mouvement. Petites touches de l'orchestre, un peu comme un tintement de petites clochettes et qui contribuent à la magie du concerto. Harmonies superbes par l'orchestre qui joue en sourdine. Peu à peu la lumière pénètre.

Puis le réveil lorsque la musique s'arrête.


Dernière édition par coolviolin le Ven 9 Sep 2011 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello Fan
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 26
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 18:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 18:50

C'est ce que j'utilise Wink

J'ai changé le contenu initial pour l'adapter à la nouvelle mise en page du forum en déplaçant les parties concernant l'analyse plus spécifique des compositions d'Yngwie dans les sections consacrées à la présentation des albums respectifs.


Dernière édition par coolviolin le Dim 30 Oct 2011 - 7:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 18:56

Vivaldi a parfois composé différentes versions d'un même concerto.
C'est le cas du concerto "La Nuit".
La première version pour flute à bec et orchestre de chambre est présentée sur la page précédente. Cette seconde version est pour flute traversière, cordes et basse continue.

Premier mouvement, silencieux comme la nuit, atmosphère légèrement oppressante. Puis les "fantômes" s'infiltrent dans la musique et reviennent sans cesse au cours du concerto tourmenter la nuit et le sommeil de Vivaldi.
Il conclut son concerto sur une touche amère de désolation jouée à la flute.

Le choix de la toile de Van Gogh pour illustrer la musique est bien trouvé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coolviolin
Track: The Bogeyman
Track: The Bogeyman
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   Ven 9 Sep 2011 - 18:58

A l'époque du baroque, les musiciens cherchaient eux aussi à modifier la sonorité de leur instrument. Vivaldi pouvait utiliser des sourdines en plomb, des parchemins glissés sous le chevalet ou des cordes accordées différemment par exemple... Des stratagèmes qui furent en quelque sorte à l'origine des pédales d'effet comme la distortion ou le chorus qu'utiliseront plus tard les guitaristes.

Ici, il compose un concerto "per vari strumenti" dont les violons solistes doivent être préparés "in tromba marina". Ils vont alors sonner métalliques et distordus comme des trompettes marines au loin (à 1m53 par exemple).
Cette recherche de couleurs nouvelles en musique est très novatrice (écoutez la palette sonore à partir de 3m35) et l'écriture préfigure la musique symphonique. Je ne crois pas qu'on puisse trouver quelque chose d'équivalent à l'époque.
Le kaléidoscope acoustique qui nait de son travail sur les interventions solistes est assez fascinant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'influence du baroque et Antonio Vivaldi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'influence du baroque et Antonio Vivaldi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Antonio Vivaldi
» Antonio Lucio Vivaldi (1678-1741)
» Sinfonia alla rustica-Presto de Vivaldi
» Antonio Vivaldi (1678-1741)
» Antonio Vivaldi: Atenaide (Sardelli, 2007)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musique :: Musique (News, CD, DVD, groupes, etc.)-
Sauter vers: